16 February 2018
Françoise CARBONNEAUX -

Actualités négociation collective post ordonnances

Nego2.jpg

2018 sera l’année de la négociation ou ne sera pas ! Avec les ordonnances Macron, la primauté de l’accord d’entreprise devient le principe, et le terrain pourra dicter sa loi, au plus près des préoccupations et des réalités économiques et sociales de l’entreprise.

Cette promotion de la négociation d’entreprise bénéficie d’un volet sécurisation et d’un volet flexibilité. D’une manière générale, les accords d’entreprise bénéficieront d’une présomption de conformité simple et d’un délai de réduction raccourci.

De nouvelles mesures emploi offrent de nouveaux outils de restructuration à froid : congé de mobilité revue et corrigé, instauration de la rupture conventionnelle collective.

Rendez-vous le 22 mars prochain à Paris pour analyser l’impact de la réforme sur vos pratiques de négociation !