Vous souhaitez être rappelé ?
Recevoir le catalogue
14 June 2021
Robin BASSET -

Entretien annuel d’évaluation : comment se passe un EAE ?

GettyImages-1286663658 (1) (2).jpg

 

 

 

 

 


Entretien Annuel d'Evaluation : comment ça se passe ?

Votre entretien d'évaluation approche ? Ce rendez-vous annuel peut être source de stress, tant pour des salariés qui appréhendent leur bilan que pour des managers craignant une démotivation chez leurs collaborateurs. Pourtant, près de 6 entreprises sur 10 ont recours à cet outil de management. De quoi s'agit-il au juste ? Quels en sont les objectifs ? Nous vous aidons à comprendre comment se déroule l'entretien annuel d'évaluation.

 

En quoi consiste l'Entretien Annuel d'Evaluation ?

L'entretien annuel d'évaluation ou EAE a lieu une fois par an, à l'initiative de la direction. La date de cet entretien est à la libre appréciation des managers et il peut se dérouler à tout moment de l'année. Il s'agit d'un rendez-vous facultatif, qui peut toutefois être rendu obligatoire par la convention ou l'accord collectif de l'entreprise. En cas de manquement à cette obligation de la part de l'entreprise, le salarié est en droit de réclamer une indemnisation.
A savoir : l'employé ne peut pas s'opposer à la tenue d'un entretien d'évaluation s'il a été dûment informé des méthodes employées pour juger ses performances. Un refus non motivé l'expose à un licenciement pour faute grave.

 

Entretien annuel d'évaluation et entretien professionnel : y a-t-il une différence ?

 

L'EAE est fréquemment confondu avec l'entretien professionnel, qui a lieu tous les 2 ans. Si le premier est optionnel et le second obligatoire en vertu du Code du travail, leurs objectifs diffèrent également.

•    L'entretien professionnel concerne l'évolution de carrière du salarié. Il vise à accompagner le projet professionnel du collaborateur sur le long terme, en proposant notamment des parcours de formation ou de validation des acquis de l'expérience. Il s'agit d'un droit légal dont jouit tout employé.
•    L'entretien annuel d'évaluation est un point d'étape annuel dont l'objectif est de dresser un bilan des performances de l'employé, dans une perspective de progression. Il s'agit d'un droit de regard de l'employeur sur le travail fourni par son collaborateur tout au long de l'année, mais aussi d'un moment d'échange constructif entre les deux parties.

 

Quel contenu lors d'un entretien annuel d'évaluation ?

Chaque année, l'entretien d'évaluation professionnelle permet au manager de faire un point de situation avec son collaborateur au regard de l'année écoulée. Ce bilan individuel met en rapport les résultats obtenus et les objectifs fixés lors de l'entretien précédent. Si les méthodes d'évaluation peuvent varier, la finalité de l'EAE demeure identique.

•    Jauger les compétences professionnelles du salarié.
•    Donner de la reconnaissance à l'employé en mettant en exergue ses points forts.
•    Identifier les points perfectibles et dégager des axes de progression.
•    Aplanir d'éventuelles difficultés en mettant en œuvre des solutions adaptées.
•    Recueillir des suggestions sur l'amélioration du cadre de travail.
•    Etablir de nouveaux objectifs pour stimuler la motivation du salarié.

 

 L'EAE : un temps de dialogue

Si la perspective d'une évaluation peut engendrer de la tension chez l'employé, l'entretien annuel d'évaluation a pour but d'enclencher un dialogue positif. Toutes les informations échangées au cours du rendez-vous devant rester confidentielles, le collaborateur peut faire part sans crainte de représailles de ses attentes et ses besoins personnels, voire de ses désaccords. Il est libre d'aborder :

•    Une revalorisation salariale ou un bonus.
•    Un aménagement d'horaires.
•    Une mobilité professionnelle.
•    Des jours de congé.
•    Des suggestions relatives au management ou à la vie en entreprise etc.

A savoir : le salarié est en droit d'évoquer sa situation personnelle mais l'employeur ne peut pas le questionner sur sa vie privée. Sous peine de poursuites pour discrimination, il lui est interdit de diriger l'échange vers l'orientation sexuelle, les activités syndicales ou encore l'état de santé du collaborateur.

 

Comment se déroule l'EAE ?

Seul le manager direct est habilité à mener l'entretien d'évaluation annuel. C'est aussi au manager qu'il incombe de préparer l'EAE, en s'associant par exemple à la conception des supports d'évaluation comme une fiche d'entretien ou une grille d'évaluation. L'entretien pouvant occasionner une pression psychologique chez le salarié, l'employeur est tenu d'informer le CHSCT (Comité d'hygiène, de sécurité et des conditions de travail) ou les délégués du personnel en amont du rendez-vous.

A savoir : Un représentant du personnel ne peut pas assister l'employé au cours de son entretien d'évaluation, à la différence d'un entretien précédant une sanction disciplinaire.

 

Entretien d'évaluation professionnelle : quelles conséquences ?

Même raté en raison d'objectifs non atteints, un entretien annuel d'évaluation ne suffit pas à justifier une rétrogradation ou une baisse de salaire. Un EAE houleux ne peut pas non plus mener à une éviction, bien qu'une mauvaise évaluation puisse être un élément à charge lors d'un licenciement pour insuffisance professionnelle.

Pour éviter tout litige, mieux vaut retranscrire le contenu de l'entretien sur un compte rendu d'évaluation, qui ne pourra être modifié ultérieurement. Le salarié a le choix de signer ou non le document. Il peut en demander une copie, pour contester les critiques à son endroit ou se servir d'une évaluation positive en vue d'une demande de promotion. Quel qu'en soit le déroulé, l'EAE demeure un excellent outil de concertation pour augmenter la productivité de l'employé comme de l'entreprise.

L'Entretien Annuel d'Evaluation permet au manager d'échanger avec son collaborateur sur ses performances mais aussi son ressenti au travail. Véritable dialogue, l'EAE a pour objectif d'améliorer les résultats du salarié, tout en renforçant son implication en lui donnant la possibilité d'exprimer ses difficultés et ses besoins. Si ce rendez-vous a généralement lieu une fois par an, il peut être enrichi par des points de situation réguliers entre manager et salarié pour un meilleur suivi au quotidien