Vous souhaitez être rappelé ?
Recevoir le catalogue
08 October 2019
Bérénice MALCORPI -

En finir avec le sexisme en entreprise

harcelement.jpg

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

À une époque encore pas si lointaine, beaucoup d’entreprises fermaient les yeux sur le sexisme dit ordinaire au travail. Mots, blagues et comportements sexistes étaient ainsi tolérées. Mais notre époque a sonné le glas du sexisme en entreprise. Wolters Kluwer, sous l’enseigne Liaisons Sociales, se mobilise avec son podcast Blâme dont la première série, composée de 7 épisodes, est dédiée à la lutte contre le harcèlement sexuel et les agissements sexistes en entreprise. 

Dire « stop » aux comportements déviants en entreprise

Selon le premier état des lieux livré par le Haut Conseil à l’égalité début 2019, 8 femmes sur 10 déclarent avoir été confrontées à des attitudes sexistes dans leur vie professionnelle. Ces dernières années, la parole sur les violences sexuelles et sexistes s’est libérée, le sexisme dit ordinaire est devenu moins tabou. 

Mais en pratique, pas si simple d’identifier les situations (types de harcèlement sexuel) et de les qualifier (culture sexiste, harcèlement ou agissements). Les frontières sont minces entre ces différentes notions. Dans le premier épisode du podcast, Céline observe son nouvel environnement de travail et analyse les règles tacites de sa nouvelle entreprise. Ses valeurs communes, ses rites, ses codes vestimentaires, son langage, ses méthodes de travail et les faits qui ont marqué son histoire. Autant d’informations à assimiler… pour s’intégrer au plus vite dans son nouveau milieu professionnel. Ces premiers jours peuvent être déroutants et même écrasants. Être compétent ne suffit pas, il faut surtout aiguiser son intelligence sociale. Apprendre à naviguer entre les codes de l’entreprise pour rester en cohérence avec soi-même. Sacré défi !

Quand le sexisme fait partie de la culture de l’entreprise, comment réagir ? Une victime ou un témoin d’agissements sexistes peut être décontenancé(e) au point de ne pas savoir quelle attitude adopter. Révéler ce type de pratique au grand jour peut s’avérer délicat, d’autant plus pour un(e) salarié(e) nouvellement embauché(e). Ayant à cœur de réussir sa période d’essai, Céline garde pour elle son déconcertement vis-à-vis des propos et agissements sexistes de ses collègues masculins (interpellations familières, comportements inappropriés…).

Blâme, « parce qu’il ne suffit plus d’en parler »

Alors comment passer à l’action contre le sexisme dit ordinaire ? Après avoir cerné et qualifé les situations, il faut chercher une réponse pertinente. « Le nom du podcast renvoie à la première sanction disciplinaire avant un avertissement. Cette sanction, considérée comme légère, prend la forme d’une simple mise en garde écrite du salarié destinée à ce qu’il ne réitère pas les faits fautifs. Ce titre court, accrocheur et à la consonance intéressante souligne la nécessité de dire "stop" aux comportements déviants en entreprise », déclare Victor Richard, chef de projet digital chez Wolters Kluwer. 

Au titre de sa responsabilité en matière de santé et de sécurité, l’employeur doit veiller à protéger ses salariés contre les agissements sexistes et le harcèlement sexuel. Il a un devoir de vigilance, d’action et de sanction. « Parce qu’il ne suffit plus d’en parler ». Laissez-vous guider !

> Écoutez le premier épisode du podcast «  Blâme »