Vous souhaitez être rappelé ?
Recevoir le catalogue
01 April 2020
Bérénice MALCORPI -

Je suis témoin de faits de harcèlement sexuel au travail, comment dois-je réagir ?

Je suis témoin de faits de harcèlement sexuel au travail, comment dois-je réagir ?

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

En fonction de votre proximité avec les personnes concernées, la gravité de la situation ainsi que votre situation hiérarchique dans l’entreprise, vous devrez adopter le mode de réaction qui vous semblera le plus approprié. 
Une mission délicate qui n’en est pas moins nécessaire expliquée dans le module E-learning de sensibilisation « Prévenir le harcèlement sexuel et les agissements sexistes en entreprise ». 

Première réaction possible,

Recadrer

Face à un comportement, des paroles ou des allusions sexistes qui ont pu mettre mal à l’aise un(e) collègue, vous devez vous autoriser à immédiatement recadrer l’auteur de ces faits en exprimant votre désapprobation sur ce qui vient d’être dit, que cela vous a été désagréable même si vous n’étiez pas directement concerné, ni même son supérieur hiérarchique.

Soutenir la victime

Il est également bon de jouer son rôle de soutien social vis-à-vis du collègue présumé victime et de recueillir sa perception et ses ressentis face à la situation. Ces éléments sont déterminants pour donner encore plus de poids à votre témoignage si une enquête est déclenchée !

Signaler les faits

Vous pouvez également signaler la situation si celle-ci se révèle être d’une gravité suffisante et ce, même si vous n’êtes pas directement concerné. L’employeur pourra vous demander de témoigner auprès d’un consultant. Ces témoignages restent confidentiels et le témoin qui signale des faits de harcèlement sexuel et protégé par le Droit du travail.

Le 6e épisode du podcast Blâme nous éclaire sur le sujet.

« Le jour de son entretien, le consultant lui a demandé des faits précis, des dates, des ressentis, des preuves aussi. Comment peut-on prouver ce qui s’est passé ? Il lui a demandé des noms de collègues qui pourraient témoigner. Il lui a assuré que ceux qui voudront témoigner en tout anonymat pourront le faire. Est-ce qu’il est sincère ? Un témoignage anonyme ça a de la valeur ?  Ne va-t-il pas juste présenter le rapport que la direction espère ? Il parle d’impartialité. Peut-on vraiment lui faire confiance ? »

-------------------------------------------------------------------------------------

Une situation avérée de harcèlement sexuel marque un avant et un après dans l’histoire d’une entreprise. Outre la sanction envers le salarié harceleur, la direction doit mettre en place des mesures de prévention comme des formations pour éviter qu’un tel drame se reproduise.

C’est l’objet du module E-learning « Prévenir le harcèlement sexuel en entreprise » dont le programme détaillé est accessible grâce à ce lien.