Vous souhaitez être rappelé ?
Recevoir le catalogue
10 March 2021
Robin BASSET -

Tout savoir sur l’entretien professionnel

entretiens2.jpg



 








En quoi consiste l’entretien professionnel ?     

L’entretien professionnel individuel est obligatoire. Il permet de prendre un temps avec chacun des collaborateurs pour échanger sur ses perspectives d’évolution professionnelle.

Réaliser tous les deux ans l’entretien professionnel est une obligation entre l’employeur et le salarié. Il est également obligatoire après un congé maternité parental, de proche aidant, d’adoption ou sabbatique et d’arrêt maladie supérieur à 6 mois.

Cet entretien traite de la situation professionnelle du salarié, de ses perspectives d’évolution et des formations adéquates à l’accomplissement de son projet professionnel. L’entretien professionnel encourage la montée en compétences et la formation.

L’entretien annuel est le bon moment pour faire le point et accompagner le collaborateur dans le développement des compétences nécessaires à son épanouissement professionnel. C’est un état des lieux sur les compétences, les envies, les perspectives d’évolutions, l’étude d’une promotion, les besoins de formation afin de définir la création d’un plan d’action de formation pour accompagner l’évolution de carrière du salarié. 

L’entretien professionnel n’est pas à confondre avec l’entretien annuel d’évaluation qui vise à donner les objectifs annuels du collaborateur et à vérifier que ces derniers ont bien été atteints.


Comment préparer un entretien professionnel

Afin de répondre au mieux aux besoins du collaborateur, l’entretien professionnel doit être travaillé en amont, à la fois par le supérieur hiérarchique et par le salarié concerné. De cet entretien doivent découler des actions pour développer les aptitudes du collaborateur. Il faut donc anticiper les futurs besoins de l’entreprise ainsi que les formations professionnelles qui pourront répondre aux qualifications nécessaires et au bon déroulement de ces projets.

Le collaborateur doit être prévenu à l’avance pour qu’il ait lui aussi le temps de préparer l’entretien. Dans la pratique, une semaine à l’avance est un minimum requis et la durée moyenne de l’entretien professionnel est de 1 heure. Veillez à prendre au moins 1 heure 30 pour ne pas presser le collaborateur et avoir le temps de le laisser s’exprimer pleinement.

L’astuce Liaisons Sociales : Construire un support afin de traiter les informations indispensables à l’entretien
Dans ce support d’entretien, vous pourrez réfléchir à chacun des points.

Veuillez à renseigner dans ce document : 
- La date de l‘entretien 
- La date de l’entretien précédent
- Les informations relatives au collaborateur, à son poste et à celle du responsable de l’entretien
- Le parcours de formation
- Les étapes du parcours professionnel
- Les progressions salariales et professionnelles depuis le dernier entretien, la situation professionnelle actuelle 
- Le bilan de l’année écoulée
- Points forts et difficultés rencontrées
- Le bilan formation 
- Les formations qui pourraient être réalisées
- Les perspectives professionnelles
- Les commentaires du collaborateur et du responsable de l’entretien
- Le plan d’action

 

Comment conduire un entretien d’orientation professionnelle ?


L’objectif de l’entretien est d’aider le collaborateur à identifier ses besoins et à formaliser son projet professionnel. Il s’agit d’un temps d’échange et de dialogue. Il faut inviter le collaborateur à prendre la parole.

Sans lui imposer de parcours particulier, veillez bien, tout au long de l’entretien, à ce que les points indispensables à l’entretien aient bien été traités.

Comme dans chaque entretien veillez à rester factuel et transparent.

L’issu de l’entretien doit permettre d’identifier le projet d’évolution professionnelle et d’aborder les projets de formation envisageables pour le mener à bien.

C’est le résultat de ces entretiens qui permettra de bâtir la stratégie de formation à venir.

 

L’entretien Professionnel - Les conseils Liaisons Sociales


L’entretien professionnel est peut-être l’occasion de bâtir un projet commun entre le collaborateur et l’entreprise.

Le dispositif CPF permet aujourd’hui à l’entreprise d’abonder et financer une partie du projet de formation. Cette modalité peut permettre à l’employeur de marquer son intérêt et son investissement dans le projet de développement des compétences du collaborateur. Il permet également de responsabiliser le collaborateur dans le suivi d’une formation certifiante ou diplômante.

Il faut noter que dans les entreprises d’au moins 50 salariés chaque collaborateur a droit à un abondement de l’employeur sur son compte personnel de formation CPF si au cours des 6 dernières années il n’a pas bénéficié des entretiens professionnels prévus et d’au moins une formation non obligatoire. Dans ce cas, le CPF du salarié doit bénéficier d’un abondement de 3000 euros.

Dans les entreprises de moins de 50 salariés, la loi ne précise aucune sanction à l’encontre de l’employeur en cas d’absence d’entretiens professionnels. Ce sont les tribunaux qui devront se prononcer en cas de litige.

 

Suivre une formation sur l’entretien professionnel

Découvrez notre formation E-Learning pour mener des entretiens constructifs et bienveillants

Pour aller plus loin découvrez notre Webinar pour préparer le bilan des entretiens professionnels.

En 2 heures vous serez en mesure d'identifier votre calendrier et votre plan d'actions pour sécuriser la mise en place et le suivi des bilans des entretiens professionnels.